Articles Livre

La liste des livres que j’ai dans ma PAL !

Bonjour,

Comme chaque année, la rentrée littéraire nous propulse dans des tonnes de papiers… et pourtant, il faut faire un tri…

Les grands gagnants 2019 pour les achats-lecture  sont pour moi (et qui sont prêts à lire sur mon bureau !) :

 

Amélie Nothomb « Soif » – Albin Michel :

La phrase d’accroche « « Pour éprouver la soif il faut être vivant. »… Amélie Nothomb qui parle comme Jésus…

Est-ce que le nouveau Nothomb va me relancer sur sa lecture annuelle ? J’avais décroché en 2009 et son voyage d’hiver… ?

Sortie 21 août 2019 – déjà lu

Sorj Chalandon « Une joie féroce » – Grasset

Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.

Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. «  Il y a quelque chose  », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas. Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle.

Sortie 14 août (je l’ai déjà lu ! Je vous en reparle !!)

« Les hommes incertains » d’Olivier Rogez – Editions Le Passage

Anton a vingt ans. Fraîchement débarqué de Sibérie, il vit à Moscou chez son oncle Iouri Nesterov, haut responsable du KGB. Autour d’eux, le monde s’effondre. Nous sommes en 1989, la fièvre de la perestroïka s’est emparée de leur pays et la chute du mur de Berlin va entraîner celle de l’Union soviétique.

Iouri ne croit plus aux idéologies ni aux révolutions dans cette ville bouillonnante où se joue le drame collectif d’une nation : Alors que l’affrontement entre Mikhaïl Gorbatchev et Boris Eltsine menace de disloquer l’empire rouge, Iouri et Anton vont chacun à leur façon chercher à influencer le cours des événements. Les révolutions sont toujours l’occasion de mettre en valeur les grands hommes, à condition toutefois de ne pas se laisser dévorer : entre le sauve-qui-peut général et le chacun-pour-soi, ne risquent-ils pas d’y laisser leur âme ?

Sortie le 22 août 2019 – quasiment fini (limite du coup de cœur !) !

« Le Rapport W – infiltré à Auschwitz » de – Editions Daniel Maghen

Witold Pilecki, officier de l’Armée secrète polonaise, décide d’infiltrer le camp d’Auschwitz en septembre 1940. Sous l’identité de Tomasz Serafinski, il a pour objectif de monter un réseau de résistance afin d’organiser le soulèvement du camp. Il ne mesure pas l’enfer qui l’attend.

Sortie en mai dernier mais ce roman graphique, dense, près de 250 pages, me tentait vraiment… le voici lu en un après-midi, c’est facile et rapide mais j’ai pris grand soin de le découvrir et d’apprécier le magnifique travail de mémoire fait par Gaétan Nocq.

Sortie mai 2019 – déjà lu !

« Dans les bagnes du tsar » de H. Leivick  – L’Antilope :

C’est un récit dans lequel le grand poète yiddish H. Leivick relate ses six années de travaux forcés dans les bagnes du tsar ainsi que sa traversée de la Russie, les fers aux pieds, jusqu’à la relégation à perpétuité en Sibérie.

Comment résister à ce nouveau sur les conditions de détention sous le dernier tsar Nicolas II ? C’est une période que j’aime beaucoup (encore une).

Sortie : 28 août 2019

« Barbarossa : 1941. La guerre absolue » par Jean Lopez – Editions Passés Composés

Comment passer à côté, encore, de ce genre de livres sur une opération qui avait tout ce qui fallait pour mettre à genoux la grande URSS et qui a été menée dans le sang, l’horreur et les larmes.

Oui, je sais, je ne me lasserai jamais de lire sur cette période…

Sortie 28 août 2019

« La Fabrique des salauds » de Chris Kraus – Editions Belfond 

Avec ces quasi 900 pages, je pense que je ne vais pas m’ennuyer à lire l’histoire de Koja, Hubert et Ev Solm, deux frères et leur sœur adoptive, à travers les époques, les incidents de la vie, et le fait que ce ménage à trois électrique et un brin détonnant va m’entraîner dans les zones d’ombres de l’Europe où entre agonies des systèmes et âmes humaines, on ne sait jamais lequel va craquer en premier !

 

« Civilizations » de Laurent Binet – Grasset :

Une uchronie sur le thème : et si Atahualpa avait débarqué en Europe en lieu et place de Colomb aux Amériques ? S’il avait trouvé l’Europe de Charles Quint ? Perso, quand j’ai lu le résumé, j’ai sautillé sur place (de joie)…

***

Avez-vous lu l’un d’entre eux (ou tous ?) ?

xx
Lisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *