Articles Les Aventures de la Smala

Veuillez accueillir les Aventures de la Smala (courage … à vous !) !

Voici donc une petite présentation de la Smala… ou bienvenue dans l’univers déjantée d’une famille française, naviguant entre le Sud Est et le Sud-Ouest, avec une belle brochette de personnalités !

Depuis quelques années, la Smala hante mon blog et les rayons des librairies puisque deux tomes sont d’ores et déjà publiés (1 et 2).

Pourtant, il me semblait évident de vous faire partager ces histoires et de vous permettre de participer à l’élaboration de certains épisodes sous forme de défi à l’auteur.

Afin de vous expliquer, un peu, le principe de cette famille et avant, donc, que la Smala ne déboule sous vos yeux hallucinés, voici un petit rappel des forces (faiblesses aussi) en présence… sinon, il y a cet article, mais bon…

Vous trouverez quelques exemples d’histoires en fin d’article !

La Smala se compose de :

(Hors ajout de dernière minute) :

Un : grand bosseur devant l’éternel, d’une mauvaise foi(e) évidente (et revendiquée), Un possède une propension à la ramener quand il ne le faudrait pas et entretient un lien étroit et indéfectible avec son iPhone. Il est également le seul être à connaître tout le catalogue Ikea par cœur –pour contrarier Pétunia.

Deux : elle a acquis de la légèreté dans tous les domaines, un don pour les crises d’hystéries et un côté It-Girl draguant tout ce qui porte un pantalon (short accepté). Elle possède un Petit Robert illustré de poche dans son sac à dos et avait une nette tendance à reluquer les fesses des garçons, jusqu’à l’arrivée récente de Jolicœur.

Trois : Trois, quoi ! Elle a un côté scout toujours, rebelle sans cause mais avec pancarte et revendique un amour immodéré pour les animaux, un attachement pathétique à son ex-mari, Suprême, et un côté Caliméro magnifique ; elle voue un culte aux Pepito®, Nutella® et autres sucreries. Accessoirement maman de Bibi.

Quatre : cette grande chose filiforme, amorphe, légèrement rebelle, est collé à toute technologie du 21e siècle. Lors d’une promenade estivale, il a développé un talent de leader despotique insoupçonné. Sa principale qualité : une nette tendance à tomber amoureux au coin de la rue.

Bibi : rebelle en chef, organisateur de réjouissances familiales, grande collectionneuse de nids à poussière, elle a une tendance nette à récupérer « tout poussin égaré » (Quatre, Deux, Lords etc.), pourtant elle ne rate jamais l’occasion de festoyer avec ses potes et TheTop. Elle entretient aussi un lien intime avec son ex au grand dam de sa moitié.

Suprême : géniteur de bibi et ex-époux de Trois, il est capable de lire en latin cinq cents pages sur la « Gaule Romaine, c’est nul ce truc ! », de régenter l’ensemble de la maison en deux répliques digne de Audiard, de tenir en haleine cinq heures durant l’assemblée sur un sujet historique et de cuisiner pour quinze personnes avec les trois merdes du frigo. Il est aussi connu pour sa propension aux blagues qui ne font rire que lui et sa façon de faire râler (hurler ?) Un.

Tante Dinde : comme son nom ne l’indique pas, Tante Dinde ne fait pas partie de la famille proche. Elle a épousé, lors du 20e siècle, un membre éminent de la Smala et, lors de son divorce, cette dernière s’est rangée à ses côtés. L’introduction d’une dinde dans le poulailler ! Tante Dinde est sympathique, drôle, toujours prête à aider, souriante, aimable et surtout obéissante. Bref, une belle acquisition familiale et, depuis peu, remarié à un autre membre éminent !

(Feue) Grande Tante Augustine (GAT pour les intimes) : autant vous le dire tout de suite, personne ne mouftait quand la GAT parlait. Petit un, parce qu’elle était inaudible (dû à son très grande âge), petit deux, parce qu’elle avait une tendance à laisser en suspens la fin des phrases (un genre de jeu à la Motus !), et petit trois, par respect, merdus ! GAT était aussi la seule à avoir connu toutes les personnes présentes dans les albums photos du 20e siècle (quand sa mémoire voulait bien marcher) ! Respect bis ! Côté caractère, c’était un peu un doberman croisé avec la hargne d’un teckel à poils durs… A rendu l’âme lors d’une mémorable soirée !

Cousine Pétunia : la drôlerie à l’état pur. C’est un concentré de Lady anglaise, de Jane Birkin (pour l’allure), de Jane Austen (pour son vrai-faux célibat), d’Annie Cordy (pour sa voix et ses interprétations lyriques) et de joie de vivre. Cousine Pétunia, c’est le rayon de soleil de la maison et le nouveau chef de la Smala. Elle ouvre les yeux le matin et tout s’illumine (on a dit, tout, pas tous !).

Cousin Edmond : l’archétype du snob, qui arriva, à plusieurs reprises, avec son siège pliant, sa théière, sa timbale en argent pour la gnôle, son thé en vrac, ses biscuits pour cinq heures, son plaid, feu son chien tout pourri et rikiki. Il possède surtout avec cette mauvaise foi mondiale qui fait rire toute la tablée : un repas sans Edmond, c’est un déjeuner sans pain, sans vin, sans Boursin® … De nature peu expansive, sauf pour protester officiellement, il lui arrive de ne pas parler pendant des jours. Pourtant depuis la mort de GAT, et l’arrivée dans sa vie de Tante Dinde, il est comme revigoré (à tous les sens du terme !).

Cousine et Cousin « FlowerPower » : Ceux-là ne sont jamais pressés, jamais anxieux, jamais énervés, et surtout, toujours insupportables collés l’un à l’autre, à se bécoter devant tout le monde, et, ce, depuis le début de la journée. Après un divorce éclair, et un rabibochage fulgurant, ils passent désormais, systématiquement, la moitié du temps dans le jardin à contempler les papillons et les « jolies bestioles ». Deux grands enfants affublés d’un cas spécial… Lord.

Lord of the Rings : fils unique, vénéré, affublé d’un nom insupportable (Chilpéric ; les noms historiques dans la Smala, c’est d’un commun !), d’une intelligence qui touche au sublime, le nez constamment plongé dans les livres, les iPads et autres outils technologiques qu’il maîtrise à la perfection (et pour laquelle, Quatre lui voue une dévotion héroïque), Lord of the Rings (qui ressemble étrangement à Gollum, d’où son deuxième surnom) est aussi l’être le plus atone de la Smala. Un croisement improbable entre Einstein et Rantanplan. Il est également un amoureux transi, lyrique mais souvent largué !

Cinq et demi : l’ex-futur-ex-futur-ex (futur ?) moitié de Bibi traîne toujours dans le coin, car adopté depuis des lustres par la Smala, s’incruste à chaque évènement familial et organise des parties de cricket sur le gazon familial avec le secret espoir qu’un jour le maillet ne lui arrive pas en pleine tête quand Lord of the Rings entend expliquer les règles « fondamentales  de ce jeu ancestral ». Depuis le mariage de Bibi, et le sien, il profite de la moindre occasion pour montrer le bout de son nez et a également eu l’idée fumeuse de graver une dalle du jardin avec un grand « bibi forever » qui provoque l’hilarité de chaque invité !

Jamie-Hince-version-blonde : ex-collègue de Bibi qui a tourné au Meilleur Ami avant de finir par être son âme sœur ! Comme son nom l’indique est le « clone quoi ! » – dixit Deux- du guitariste / chanteur du groupe anglais The Kills. La même Deux qui a décrit la « bestiole » lors des fiançailles de Cinq-et-demi dans ces termes si lumineux « clone de Jamie Hince version grand-blond-yeux-verts-avec-le-jean-taillé-sur-la-bête-et-le-sourire-ultrabrite » (elle en bave encore). D’un calme olympien lors des réunions Smalesques, il a été, néanmoins, un fêtard invétéré dès qu’il s’agissait d’arpenter les festivals de musique, les pieds dans la boue et les oreilles collées aux enceintes. Malheureusement, depuis peu, il a une nette tendance à l’angoisse et aux évanouissements.

TheTop : Meilleure Amie de Bibi depuis la maternelle … La même en version blonde, grande, svelte, parfaite, toujours à faire la fête à St Tropez, Ibiza ou Londres. Elle connaît toutes les dernières tendances mode, beauté, people et on en passe ; elle a essayé régulièrement, depuis leur rencontre, de caser Bibi avec de jolis damoiseaux jusqu’à l’arrivée de Jamie-hince-version-blonde. TheTop a épousé son clone masculin qui orne régulièrement la couverture de Vogue Hommes et possède un dressing à faire pâlir toutes les filles de la Terre ! On ne compte pas le nombre de SMS que Bibi et TheTop échangent… l’opérateur ayant déclaré (hors) forfait!

Jolicœur : ce garçon atone a réussi l’exploit de rendre Deux aimable, amoureuse, responsable et casée, ce que la Smala n’espérait pas (plus ?). Jolicœur a longtemps été le voisin de Pétunia et s’habille toujours en biker du dimanche avec un t-shirt « Casimir pour Toujours », d’un orange bien vif. Il est totalement dingue de Deux (ce qui fait rire Lord qui le trouve « nouille ») et prononce régulièrement des énormités dont même Quatre relève la « connerie héroïque ».

**

Évidemment, gravent, autour de ce noyau, les frères, sœurs, cousins, cousines et autres tantes, oncles et affiliés (ex, futur) de chacun des personnages ci-dessus évoqués.

**

Voici quelques exemples passés (cliquez pour lire !) :

 

Si cela vous convient, la prochaine histoire vous plongera dans la continuité de la Smala avec les conséquences d’une perte d’eau(x).

Au mois prochain !

Bonne lecture !

xx

Lisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *