Articles Livre

« Souviens-toi des monstres » de Jean-Luc A. d’Asciano (Éditions Aux Forges de Vulcain)

reprise de l’article du blog du 7 mai

Livre envoyé gracieusement par les Éditions Aux Forges de Vulcain.

Le résumé de l’éditeur :

Nous sommes en Italie. Dans une Italie fantastique, pleine d’anarchistes, d’assassins, de femmes rebelles, de prêtres défroqués, de diables athées et d’animaux plus ou moins domestiques. Raphaël et Gabriel naissent dans une famille de marins et de contrebandiers. Ils sont siamois. Bien que monstrueux, ils ont un don magique. Leur chant leur permet de tordre la réalité, d’accomplir des miracles, de réveiller des êtres issus du domaine des morts. Leur destin : être les derniers témoins d’un monde effervescent et picaresque, qui est amené à disparaître. Un monde de monstres.

Le contexte de lecture :

Oui, encore un roman de chez Aux Forges de Vulcain !

Mais que voulez-vous ! Leurs romans sont excellents et surprenants à chaque fois ! Je dois avouer que cela fait le quatrième depuis le 31 décembre 2017 et que je n’en suis fort heureuse !

Merci donc, encore, encore, encore, encore, à David Meulemans et à ses éditions pour ce SP.

 

Le corps du roman :

Jean-Luc A. d’Asciano nous offre un roman fantastique et plein de surprises. Dès les premières pages, on peut dire que la magie opère. Dans une Italie fantastique, on assiste à la naissance cruelle de siamois dans une famille pour le moins étrange, voire carrément délirante. On suit ensuite leur trajectoire entre un don de distorsion de réalités, miracles et monstres.

Comment, donc, expliquer ce roman de plus de cinq cent pages ? C’est difficile tant l’originalité de l’auteur saute aux yeux.

Autant le dire tout de suite, ce roman est un bel ouvrage, passionnant à lire, à humer et à réfléchir, a posteriori… Car, oui, on ne lit pas ce roman fantastiquement étonnant sans se poser des questions, ou, à défaut, avoir une réflexion sur les différentes images (comme des fables) reliées entre elles.

Et, donc, Lisa ?

C’est sûrement la chronique la plus courte que j’ai dû faire depuis mes retours sur lecture !

Tant vous en dire plus (trop ?), serait gâcher votre découverte et ce bel équilibre entre l’histoire, la sensibilité et la drôlerie également !

Car, malgré la cruauté, le destin de ces siamois, et les circonstances, cette histoire nous plonge en nous-même, dans l’histoire des Hommes, de la littérature, de la religion. Tout s’ouvre devant nous, s’étale et ne peut que vous inciter à tourner les pages, vite, avec délectation !

Certes, c’est un pavé, fort bien écrit, avec un lyrisme et une culture intéressants… c’est original et les liaisons entre les passages sont fluides, agréables et on s’émeut souvent (autant que l’on sourit).

Dès la première page, c’est l’effet que cela crée… Ce tourbillon, ces fables entrelacées, cette plongée dans l’univers onirique, fantasque, étrange, mais qui prend aux tripes…

Allez-y, plonger dans l’univers de Gabriel et Raphaël… vous ne regardez plus vos voisins de transport de la même façon… surtout s’ils ne sont pas parfaits !

***

Titre Souviens-toi des monstres

Éditions Aux Forges de Vulcain

Parution : 15 mars 2019

ISBN : 9782373050547

Nombres de pages : 520

Prix (à la sortie) : 21€uros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *