Articles

Questions/réponses… pour mieux me connaître !

Voici quelques questions que l’on me pose

souvent lorsque l’on veut savoir qui je suis :


Le jour où tu as décidé de devenir auteur ?
J’avais neuf ans, je venais d’épouser Peter Pan, par écrit (comme je l’expliquais dans le podcast ici !)!



Pour écrire, il te faut ?
Du papier, des stylos, à boire, du chocolat (noir, minimum 90%), de l’imagination et, surtout, de la musique !



Le déclic pour commencer à écrire un roman ?
Une chanson, un personnage, un paysage, une phrase, un nom, une volonté de partager quelque chose…

Celui qui a déclenché celui que tu écris actuellement : un poème de François Villon.

Louange à la Cour ou requête à la Cour de Parlement Recueil : « Poésies diverses »

Ton truc antistress ? La musique ou le cinéma… D’un côté, musique à fond… ou dans une salle obscure… sinon, imparable le duo M83 « Outro » et Sigur RÓs « Hoppipolla ».

Ton luxe ? Mon indépendance d’esprit… Sinon, voyager en première.

Une rencontre qui t’a marqué ? Il y a deux : Maurice de Gandillac (avec qui j’avais l’honneur d’échanger depuis longtemps) et Sœur Emmanuelle (pour deux journées exceptionnelles et des discussions d’une drôlerie profonde !).

Ma vertu préférée ? L’humilité.

La qualité que je préfère chez un homme ? La sensation de sécurité.

La qualité que je préfère chez une femme ? L’indépendance financière.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? Leur fidélité.

Mon principal défaut ? Le contrôle.

Mon occupation préférée ? Écrire ou lire en musique.

Mon rêve de bonheur ? Écrire, Lire, Faire des photos et être rémunérée pour cela !

Quel serait mon plus grand malheur ? Me renier.

Ce que je voudrais être ? Quelqu’un d’heureux qui a rendu les gens heureux.

Le pays où je désirerais vivre ? L’Angleterre ou le Danemark.

La couleur que je préfère ? Vert forêt.

La fleur que j’aime ? Les œillets (jaune) et les tulipes (jaune) à égalité.

L’oiseau que je préfère ? Aucun, mais l’hirondelle me sied au regard.

Mes auteurs favoris en prose ? Edna O’Brien, Tom Sharpe, Camille de Peretti, Louise Erdrich, Robert McLiam Wilson etc.

Mes poètes préférés ? Rimbaud, Verlaine, Frost, Villon et Hugo.

Mes héros dans la fiction ? Le Grand Meaulnes, Albator (ben quoi ?), Cyrano de Bergerac.

Mes héroïnes favorites dans la fiction ? Anna Karenine, Jane Eyre.

Mes compositeurs préférés ? Liszt, Wagner, Lully, Damon Albarn (si, si).

Mes peintres préférés ? Sisley, Constable, Turner, Soulages, Asper Johns.

Soulages

Mes héros dans la vie réelle ? Mes grands-parents.

Mes héroïnes dans l’Histoire ? Aliénor d’Aquitaine.

Mes noms favoris ? Ceux des miens.

Ce que je déteste par-dessus tout ? La connerie et la méchanceté gratuites.

Personnages historiques que je méprise le plus ? Aucun. Tous ont un intérêt à être étudiés.

Le fait militaire que j’admire le plus ? La Bataille de France mai/juin 1940, la Guerre de Cent Ans, et Stalingrad.

La réforme que j’estime le plus ? La séparation de l’église et l’État.

Le don de la nature que je voudrais avoir ? Chanter (juste).

Comment j’aimerais mourir ? Très vieille, avec toutes mes facultés, dans la nuit, endormie, merci de transmettre à qui de droit !

État d’esprit actuel ? Stressée à tendance la vie en rose.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence ? La maladresse, la timidité et l’inculture.

Ma devise ? Mieux vaut mourir avec ses idées qu’avec les idées des autres ou l’Or n’est en rien éternel.

****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *