Un auteur se doit de partager ses mots mais aussi son sourire avec ses lecteurs.

Car, croyez-moi, le plus heureux des deux est souvent celui qui reçoit un sourire pour son écriture.

Voici quelques photos des salons et/ou signatures auxquels j’ai participé ainsi que les annonces faites… avec les commentaires !

On n’oublie jamais sa première fois

(au salon du Livre de Paris !)

Paris 2009

Et puis il y a les Salons !

 

copyrights : Laurence Jarret
Que fait-on à Paris en novembre 2013 ? On signe son premier roman publié !! Champagne (rosé) !!!

 

On fait des selfies avec la Belle Hélène Crombet (autre auteur) !

 

En salon en Dordogne, la même année, en août, on a droit à des bonbons (pour engraisser les auteurs ?) SMV 2013

 

Roussillon dans le Lubéron… Un grand moment de partage, un week-end drôlissime et des amis très chers ! Septembre 2014

 

Même au soleil, un auteur attend, patiemment, son lecteur… y compris dans un château, très tôt le matin ! Malijay 2015

 

Donc, un auteur, frigorifiée, qui attend… que fait-il ? Il consulte ses mails pour voir, éventuellement, l’annonce d’un autre salon !

 

En intérieur, ce n’est pas mieux ! Mais, cela a l’avantage de paraître « coiffée » correctement ! Marseille 2015

 

Du coup, on ressort l’auteur en plein soleil, sur une des artères les plus célèbres de France (et de Navarre ?)… Marseille, juin 2016

 

copyrights APHM
Comme on est un peu maso(s), on s’expose à l’hôpital et l’organisateur a la classe de mettre un auteur sous la plaque commémorative de l’homme de sa vie (littéraire, on ne s’affole pas !)… Marseille, octobre 2017

 

Et que fait l’auteur ? Il réalise un montage entre ses livres et le visage d’Arthur (c’est dire l’ampleur de l’amour !) !

 

On s’affiche en totale look noir avec le rouge à lèvres assorti à la nappe … Périgueux, avril 2017 (merci Marbot !)

 

Et rebelote à la bibliothèque de Verteillac, cette fois avec des petits gâteaux, et une conférence sur la ligne de Démarcation ! Verteillac, Dordogne, Avril 2017

 

Et hop, on retourne à l’hôpital Marseille, juin 2018
Ouais, la classe, on fait partie des talents hospitaliers !!!

A bientôt !!!